Comité pour l’Elimination des Discriminations Contre les Femmes (CEDEF), Recommandation Générale No. 34 sur les femmes rurales

En mars 2016, le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) a adopté la Recommandation générale n°34 sur les droits des femmes rurales. Cette Recommandation générale est particulièrement importante, puisqu’il s’agit du premier instrument international qui s’appliquant spécifiquement aux droits des femmes rurales et reconnait explicitement le droit à l’alimentation des femmes rurales dans le cadre de la souveraineté alimentaire.

Comité pour l’Elimination des Discriminations Contre les Femmes (CEDEF), Recommandation Générale No. 34 sur les femmes rurales

Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture

Le Traité internationalsur les ressources phytogénétiques pourl’alimentation et l’agriculture a été adopté le 3 novembre 2001 à la 31ème session de la Conférence de la FAO à l’ONU.

Rapport de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme



Ce rapport offre une analyse, basée sur les droits de l’homme, des problématiques liées à la terre , en particulier la gestion de la terre, les obligations des états et les responsabilités des autres acteurs. Il définit également les critères que les états devraient appliquer quand ils traitent de problématiques liées à la terre et aux droits de l’homme, en particulier concernant des groupes spécifiques.

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l’homme le 1er octobre 2015

Le Conseil des Droits de l’Homme a adopté le premier octobre 2015 une résolution prolongeant le mandat du groupe de Travail sur les droits des Paysans.

Étude finale du Comité Consultatif du Conseil des Droits de l’Homme sur la promotion des droits des paysans et des autres personnes travaillant en zone rurale

L’étude finale du Comité consultatif se focalise sur les droits des personnes les plus vulnérables travaillant en zones rurales, en particulier les agriculteurs à petite échelle, les paysans sans terre, les pecheurs artisanaux, chasseurs et cueilleurs. Le Comité a recommandé au Conseil des Droits de l’Homme de développer un nouvel instrument international de droits de l’homme sur les droits des paysans et autres personnes travaillant en zones rurales.